Ma reine du désert a rejoint nos étoiles

Je regarde les montagnes qui d’ordinaire m’apaisent mais aujourd’hui impossible de trouver le calme. Je suis triste, incrédule face à ton absence, en colère et brisée par ton départ.

JPEG -
Avec Tal aux Enfoirés 2018

A l’intérieur de moi, un torrent de larmes refuse de sortir, comme trop souvent.
Peut-être que ces quelques lignes m’aideront à avancer sur le long chemin du deuil mais surtout, j’espère qu’elles permettront à celles et ceux qui me liront de partager le privilège qui a été le mien de cheminer quelques mois à tes côtés.

Nissrine tu étais le soleil de ton pays, le Maroc. Dès notre première rencontre, c’est le désert, l’aventure et la découverte qui nous ont réunies. Nous étions deux bavardes mais entre nous, il n’y a jamais eu besoin de longs discours ni de grandes phrases, comme si nous savions que nous n’aurions que peu de temps à partager.
Tu étais franche, directe, entière, à l’écoute des autres, sans masque. Tu savais où tu voulais aller et avec qui à tes côtés.

Nissrine, je me souviens avec émotion de chaque moment que nous avons vécu, de nos voyages, des activités de Courir...Ensemble auxquelles tu as participé en famille, de nos moments de bricolages, de nos fous-rires, de nos promesses, de nos projets. Je ne peux m’empêcher de repenser à mon impuissance face à tes douleurs insupportables, à ma rage de ne rien pouvoir faire pour te soulager. Dans ma douleur, la seule pensée apaisante est celle de savoir que tu ne souffres plus.

Tu voulais vivre, voyager, découvrir, partager, rencontrer, échanger, aimer.....

JPEG -
Avec Marc en joëlette pour la Marmite 2017

Nissrine je te l’ai souvent dit mais je ne suis pas certaine que tu aies vraiment compris à quel point tu m’as aidée, motivée, soutenue et portée dans ma bataille, bien futile, pour retrouver l’usage de mon bras.
Ta force, ton courage, ton inépuisable espoir ont été, sont et seront à jamais, source de motivation à poursuivre non seulement ma rééducation mais surtout mon engagement pour les enfants malades.

Aujourd’hui, malgré mon immense chagrin, je sais que je dois, et le temps m’y aidera, trouver la force de transformer ma colère et ma tristesse en énergie positive pour mener à bien tous les projets dont nous avions parlé malgré la frustration douloureuse de savoir que tu ne seras pas avec nous.....quoique....

JPEG -
A la soirée Cansearch

Nissrine, laisse-moi te dire MERCI !
Merci pour ta confiance.
Merci pour ta générosité et celle de toute ta famille qui m’a accueillie les bras et le coeur grands ouverts.
Merci pour ton amour, tes câlins et tes bisous que je garde précieusement comme autant de cadeaux.
Merci pour le courage dont tu as fait preuve et qui m’inspirera sur mon chemin.

Ma reine du désert, de là-haut, veille sur tous ceux que tu aimes.

Nissrine, tu es dans mon coeur pour toujours, tu me manqueras cruellement mais tu m’accompagnes et tu sauras me guider.

JPEG -
Au Crossfit en 2017

Carole



Carole